Virgin Black — Paroles et traduction des paroles de la chanson Lamenting Kiss

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Lamenting Kiss » de Virgin Black.

Paroles

A child was born in silence
And winter rose to clothe itself
With a voice of one who weeps
I curse this memory
You held the hand of hope
With glory’s wreath
And deceiver’s promise
The vows your lips have sworn
Tomorrow wear decay
Stifled sobs
Bow to cold laughter
The breeze is speechless
As the dust drinks the dew
A child-like hope
With fear betrothed
Never ceases to kiss my feet
This is my final lamenting kiss
I have spun my last thread
My dreams have broke
My jewels are tarnished
The wailings of the heart
Are with the unborn
Dreams of poetry
It is cold within
My knotted hand strikes
A tuneless chord
The noise of tongues
In my darkened labyrinth
Prophesies are withered
To a face careworn
Why have I forsaken you?
The dove so long imprisoned
Sour remembrance
Of a day never born
My retreating steps
Are clothed in shadows
Laden in black
A man foresworn
Heaven wept
For the wounds that bled
Tears more bitter than blood
Vex my soul
I am thrown on your mercies
Yet my heart is still hardened
Weep for me, my god, weep for me Sooth my grief
Through my artless prayers
My tears burden your aching soul
I held hope’s hand
But let her forsake me May I be faithful
to hold onto yours
To my god of darkness
my sombre romantic

Traduction des paroles

Un enfant est né en silence
Et l'hiver a augmenté pour se vêtir
Avec une voix de celui qui pleure
Je maudis ce souvenir
Vous avez tenu la main de l'espoir
Avec la couronne de gloire
Et la promesse du trompeur
Les vœux que tes lèvres ont juré
Demain usure décroissance
Des sanglots étouffés
Arc au rire froid
La brise est sans voix
Comme la poussière boit la rosée
Un enfant de l'espoir
Avec peur fiancée
Ne cesse de baiser mes pieds
C'est mon dernier baiser de lamentation
J'ai filé mon dernier fil
Mes rêves se sont brisés
Mes bijoux sont ternis
Les gémissements du cœur
Sont avec l'enfant à naître
Rêves de poésie
Il fait froid à l'intérieur
Ma main nouée frappe
Un accord sans accord
Le bruit des langues
Dans mon labyrinthe sombre
Les prophéties sont flétries
Pour un visage careworn
Pourquoi ai-je abandonné vous?
La colombe si longtemps emprisonnée
Aigre souvenir
D'un jour jamais né
Mes pas en retraite
Sont habillés dans les ombres
Laden en noir
Un homme effacé
Le ciel pleura
Pour les blessures qui ont saigné
Des larmes plus amères que du sang
Vex mon âme
Je suis jeté sur vos compassions
Pourtant mon cœur est encore endurci
Pleure pour moi, mon Dieu, pleure pour moi apaise mon chagrin
Par mes prières sans art
Mes larmes pèsent sur ton âme douloureuse
J'ai tenu la main de l'espoir
Mais qu'elle m'abandonne que je sois fidèle
pour tenir sur le vôtre
Mon dieu des ténèbres
mon sombre romantique