The Protomen — Paroles et traduction des paroles de la chanson Light Up The Night

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Light Up The Night » de The Protomen.

Paroles

Joe:
This city’s sleeping like a soldier
trapped inside of an iron lung,
Machines can keep you breathing
but what happens when you find a new war’s begun?
Flip a switch and turn it off, you won’t be able to breathe.
So either way you’re a casualty.
I’ve got this burning like my veins are filled
with nothing but gasoline.
And with a spark,
it’s gonna be the biggest fire they’ve ever seen.
Cut me down or let me run,
either way it’s all gonna burn…
The only way that they’ll ever learn
We’ve got to turn it off,
Flip a switch.
Light up the night!
There is a city that this darkness can’t hide.
There are the embers of a fire that’s gone out,
But I can still feel the heat on my skin
This mess we’re in, well you and I,
maybe you and I,
We can still make it right.
Maybe we can bring back the light.
Tom:
At the heart of the city there is a building that looks down over all there is.
And the man in the tower controls it all without raising a single fist.
It’s like they gathered up the city, they sold it to the devil, and now
It’s gone to hell and they wonder how.
Well, a friend once told me:
Men, they would follow any man who would turn the wheels.
Now the wheels are spinning out of control; what would they do if we held them
still?
If you destroy the working parts, what you’ll get is a broken machine.
A beacon of light from a burning screen.
Light it up.
Light up the night.
Together:
There is a city that this darkness can’t hide.
There are the embers of a fire that’s gone out,
But I can still feel the heat on my skin.
This mess we’re in, well you and I,
maybe you and I,
We can light up the night.
Together:
There is a city that this darkness can’t hide.
There are the embers of a fire that’s gone out,
But I can still feel the heat on my skin.
This mess we’re in, well you and I,
maybe you and I,
We can light up the night.
There is a city that this darkness can’t hide
There is a fire that will burn through the streets of the city, and we will
stand in the light.
We will stand in the light,
you and I.
You and I.
We can bring back the light.

Traduction des paroles

Joe:
Cette ville dort comme un soldat
piégé à l'intérieur d'un poumon de fer,
Les Machines peuvent vous garder la respiration
mais que se passe-t-il quand une nouvelle guerre commence?
Tournez un interrupteur et éteignez-le, vous ne pourrez pas respirer.
Donc de toute façon vous êtes une victime.
J'ai cette brûlure comme si mes veines étaient remplies
avec rien d'autre que de l'essence.
Et avec une étincelle,
ce sera le plus grand feu qu'ils aient jamais vu.
Me couper vers le bas ou permettez-moi de lancer,
de toute façon tout va brûler…
La seule façon qu'ils apprendront jamais
Nous avons pour l'éteindre,
Chiquenaude d'un commutateur.
La lumière de la nuit!
Il y a une ville que cette obscurité ne peut cacher.
Il y a les braises d'un feu qui s'est éteint,
Mais je peux encore sentir la chaleur sur ma peau
On est dans ce bordel, toi et moi,
peut-être que vous et je,
Nous pouvons encore le faire.
Peut-être qu'on peut ramener la lumière.
Tom:
Au cœur de la ville, il y a un bâtiment qui domine tout y est.
Et l'homme dans la tour contrôle tout cela sans lever un seul poing.
C'est comme s'ils avaient rassemblé la ville, qu'ils l'avaient vendue au diable, et maintenant
Il est allé en enfer et ils se demandent comment.
Eh bien, un ami m'a dit une fois:
Les hommes, ils suivraient n'importe quel homme qui ferait tourner les roues.
Maintenant, les roues tournent hors de contrôle; que feraient-ils si nous les tenions
encore?
Si vous détruisez les pièces de travail, ce que vous obtiendrez est une machine cassée.
Un phare de lumière d'un écran brûlant.
L'éclaire.
La lumière de la nuit.
Ainsi:
Il y a une ville que cette obscurité ne peut cacher.
Il y a les braises d'un feu qui s'est éteint,
Mais je peux encore sentir la chaleur sur ma peau.
On est dans ce bordel, toi et moi,
peut-être que vous et je,
Nous pouvons éclairer la nuit.
Ainsi:
Il y a une ville que cette obscurité ne peut cacher.
Il y a les braises d'un feu qui s'est éteint,
Mais je peux encore sentir la chaleur sur ma peau.
On est dans ce bordel, toi et moi,
peut-être que vous et je,
Nous pouvons éclairer la nuit.
Il y a une ville que cette obscurité ne peut cacher
Il y a un feu qui va brûler dans les rues de la ville, et nous allons
se tenir dans la lumière.
Nous resterons dans la lumière,
vous et I.
Vous et I.
Nous pouvons ramener la lumière.