Talco — Paroles et traduction des paroles de la chanson La mano de Dios

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « La mano de Dios » de Talco.

Paroles

En una villa nació
Fue deseo de Dios
Crecer y sobrevivir
A la humilde expresión
Enfrentar la adversidad
Con afán de ganarse a cada paso
La vida
En un potrero forjó
Una zurda inmortal
Con experiencia
Sedienta ambición
De llegar, de cebollita
Soñaba jugar un mundial
Y consagrarse en primera
Talvez jugando pudiera
La sua familia ayudar
Al poco que debutó
Maradó, Maradó
La doce fue quien coreó
Maradó, Maradó
Su sueño tenia una estrella
Llena de gol y grandeza
Y todo el pueblo cantó
Maradó, Maradó
Nació la mano de Dios
Maradó, Maradó
Fue la alegria del pueblo
Regó de gloria este suelo
Cargo la cruz en los hombros
Por ser el mejor
Por no venderse jamás
Al poder enfrentó
Curiosa debilidad
Si Jesus tropezó
Porqué él no habria de hacerlo
La fama le presentó una blanca mujer
De misterioso sabor
Y prohibido placer
En su habito al deseo
Y usarla otra vez
Involucrando su vida
Y es un partido que un dia
El Diego esta por ganar
Al poco que debutó
Maradó, Maradó
La doce fue quien corrió
Maradó, Maradó
Su sueño tenia una estrella
Llena de gol y grandezas
Y todo el pueblo cantó
Maradó, Maradó
Nació la mano de Dios
Maradó, Maradó
Fue la alegría en el pueblo
Regó de gloria este suelo

Traduction des paroles

Dans un village est né
C'était le désir de Dieu
Se développer et de survivre
À l'expression humble
Face à l'adversité
Désireux de gagner à chaque étape
Vie
Dans un pâturage forgé
Un gaucher immortel
Expérimenté
Soif d'ambition
Pour arriver, de ciboulette
Je rêvais de jouer une coupe du monde
Et consacrez-vous en premier
Peut-être que jouer pourrait
Votre aide de la famille
Le petit qui a fait ses débuts
Maradó, Maradó
Les Douze étaient ceux qui chantaient
Maradó, Maradó
Son rêve avait une étoile
Plein de but et de grandeur
Et tous les gens ont chanté
Maradó, Maradó
La main de Dieu est née
Maradó, Maradó
C'était la joie du peuple
Il arrosa cette terre de gloire
Je porte la croix sur mes épaules
Pour être le meilleur
Pour n'avoir jamais été vendu
Le pouvoir face
Curieux de faiblesse
Si Jésus a trébuché
Pourquoi n'aurait-il pas?
La célébrité lui présente une femme blanche
De mystérieux Goût
Et interdit le plaisir
Dans son habitude de désirer
Et de l'utiliser à nouveau
Impliquer votre vie
Et c'est un jeu qu'un jour
Diego est sur le point de gagner
Le petit qui a fait ses débuts
Maradó, Maradó
Les Douze étaient celui qui a couru
Maradó, Maradó
Son rêve avait une étoile
Plein de but et de grandeur
Et tous les gens ont chanté
Maradó, Maradó
La main de Dieu est née
Maradó, Maradó
C'était la joie dans le village
Il arrosa cette terre de gloire