Stan Ridgway — Paroles et traduction des paroles de la chanson Camouflage

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Camouflage » de Stan Ridgway.

Paroles

The room was dark, it looked like someone had to get out fast
A window open by the fire escape
How long have you been following this guy, the bellboy asked
Not long enough, 'cause we got here too late
And everybody wants another piece of the pie today, he said
You gotta watch the ones who always keep their hands clean
It’s the big heat, there’s someone followin' you
It’s the big heat, step aside, we’re comin' through
Well, we followed him from Tuscon, ended up in Baton Rouge
We trailed him with information by A woman he knew in Barstow that would like to see him dead
That was four weeks ago--well, maybe five
And everybody wants another piece of the pie today," she said
You gotta watch the ones who always keep their hands clean.
Chorus repeat x2
A block away he wondered if he’d left behind a clue
The front page of the paper dated 19 921
He remembered when he used to be the chairman of the board
But that was when the world was young and long before the war
And everybody wants another piece of the pie today, he said
You gotta watch the ones who keep their hands clean
Chorus repeat x2

Traduction des paroles

La pièce était sombre, il semblait que quelqu'un devait sortir rapidement
Une fenêtre ouverte par l'escalier de secours
Combien de temps avez-vous suivi ce gars, le groom a demandé
Pas assez long, parce que nous avons eu ici trop tard
Et tout le monde veut un autre morceau de la tarte aujourd'hui, il a dit
Tu dois surveiller ceux qui gardent toujours leurs mains propres
C'est la grande chaleur, il y a quelqu'un qui te suit
C'est la grande chaleur, écartez-vous, on passe
On l'a suivi de Tuscon, et on a fini à Baton Rouge
Nous l'avons suivi avec des informations d'une femme qu'il connaissait à Barstow qui aimerait le voir mort
C'était il y a quatre semaines ... peut-être cinq
Et tout le monde veut un autre morceau de la tarte aujourd'hui, " dit-elle
Tu dois surveiller ceux qui gardent toujours leurs mains propres.
Répétition du refrain x2
Un pâté de maisons il se demandait s'il avait laissé un indice
La première page du document date de 19 921
Il se souvenait quand il était le président du Conseil d'administration
Mais c'était quand le monde était jeune et longtemps avant la guerre
Et tout le monde veut un autre morceau de la tarte aujourd'hui, il a dit
Tu dois surveiller ceux qui gardent leurs mains propres
Répétition du refrain x2