Sour Alley — Paroles et traduction des paroles de la chanson Grand Ontronce

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Grand Ontronce » de Sour Alley.

Paroles

I walked into a great big hassle; she’s a one of a kind I know
Her mind towers like an Elven Princess; knows everything you know
Wooooah, I know. Wooooah, I know.
She enters the room like a great religion; she’s a one of a kind I’m told
She did arouse a cemetery, and the grateful dead arose
Wooooah, I know. Wooooah, I know.
Don’t she make, a grand ontronce
And what a royal, pain of ass
Ambitious, she’s a woman Caesar, does everything she wants
Her tongue flames like a Roman candle, says everything she wants
Wooooah, I know. Wooooah, I know.
Fills her shirt like a jello factory; like no other woman I’ve known
Parks her barn on my motorcycle, she’s a work of art to show
Wooooah, I know. Wooooah, I know.
Don’t she make, a grand ontronce
And what a royal, pain of ass
Repeat 1st verse then:
Don’t she make, a grand ontronce
And what a royal, pain of ass
Don’t she make, a grand ontronce
But what a sweet, pain of ass

Traduction des paroles

Je suis entré dans un grand gros tracas; elle est unique en son genre, je sais
Son esprit domine comme une princesse elfique; sait tout ce que vous savez
Wooooah, je sais. Wooooah, je sais.
Elle entre dans la pièce comme une grande religion; elle est unique en son genre, me dit-on
Elle a éveillé un cimetière, et les morts reconnaissants se sont levés
Wooooah, je sais. Wooooah, je sais.
Ne fait-elle pas, un grand ontronce
Et quelle royal, la douleur de cul
Ambitieuse, elle est une femme César, fait tout ce qu'elle veut
Sa langue flambe comme une bougie romaine, dit tout ce qu'elle veut
Wooooah, je sais. Wooooah, je sais.
Remplit sa chemise comme une usine de jello; comme aucune autre femme que j'ai connue
Parc sa grange sur ma moto, elle est une œuvre d'art à montrer
Wooooah, je sais. Wooooah, je sais.
Ne fait-elle pas, un grand ontronce
Et quelle royal, la douleur de cul
Répétez le 1er verset puis:
Ne fait-elle pas, un grand ontronce
Et quelle royal, la douleur de cul
Ne fait-elle pas, un grand ontronce
Mais quel doux, douleur de cul