Skyclad — Paroles et traduction des paroles de la chanson Postcard From Planet Earth

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Postcard From Planet Earth » de Skyclad.

Paroles

Sorry it has been so long since you received my last transmission,
meanwhile I’ve studied them — learned about their strange condition.
Now I think I understand why they live in such confusion,
sadly they’ll never change — I have come to this conclusion…
Planet Earth is great to visit — It’s great to visit
(but you wouldn’t want to live there.)
I am the mariner who navigates seas celestial,
astronaut ambassador sent to foreign shores terrestrial.
Now with hindsight I admit I don’t admire the humans' lot,
frail bodies — fragile, ill equipped, their lives are hard (but they are not).
Planet Earth is great to visit — It’s great to visit
(but you wouldn’t want to live there.)
And when you know the ways of men
then you can only pity them,
every day a raging storm —
castaway in a carbon based life form.
I’ve wandered far (I've wondered hard) and have one source of comfort only —
when I share my thoughts with you mortality is not so lonely.
Countless starts between us — myriad the things I miss,
I say farewell and think of home, the static drowns my parting kiss.
Planet Earth is great to visit — It’s great to visit
(but you wouldn’t want to live there.)
And as your signal slowly wanes —
the fears return (my growing pains),
here it is for what it’s worth —
yet another postcard from planet Earth.
Now with hindsight I admit I don’t admire the humans' lot,
frial bodies — ill equipped, their lives are hard (but they are not).
Planet Earth is great to visit — It’s great to visit
(but you wouldn’t want to live there.)
And when you know the ways of men
then you can only pity them,
every day a raging storm —
castaway in a carbon based life form.
Planet Earth is great to visit — It’s great to visit
(but you wouldn’t want to live there.)

Traduction des paroles

Désolé ça fait si longtemps que tu n'as pas reçu ma dernière transmission,
pendant ce temps, je les ai étudiés-appris au sujet de leur étrange condition.
Maintenant je pense que je comprends pourquoi ils vivent dans une telle confusion,
malheureusement, ils ne changeront jamais-je suis arrivé à cette conclusion…
La planète Terre est formidable à visiter-c'est génial à visiter
(mais vous ne voudriez pas y vivre.)
Je suis le marin qui navigue sur les mers célestes,
ambassadeur astronaute envoyé sur les côtes étrangères terrestres.
Maintenant, avec le recul, j'admets que je n'admire pas le lot des humains,
corps fragiles-fragiles, mal équipés, leur vie est dure (mais ils ne le sont pas).
La planète Terre est formidable à visiter-c'est génial à visiter
(mais vous ne voudriez pas y vivre.)
Et quand vous connaissez les manières des hommes
alors vous ne pouvez qu'en avoir pitié,
chaque jour une tempête qui fait rage —
naufragé dans une forme de vie à base de carbone.
J'ai erré loin (je me suis demandé dur) et n'ai qu'une seule source de confort —
quand je partage mes pensées avec vous, la mortalité n'est pas si seule.
D'innombrables départs entre nous-myriade les choses qui me manquent,
Je dis adieu et pense à la maison, le statique noie mon baiser de séparation.
La planète Terre est formidable à visiter-c'est génial à visiter
(mais vous ne voudriez pas y vivre.)
Et comme votre signal diminue lentement —
les peurs reviennent (mes douleurs de croissance),
ici, c'est pour ce que ça vaut —
encore une autre carte postale de la planète Terre.
Maintenant, avec le recul, j'admets que je n'admire pas le lot des humains,
corps frial-mal équipés, leurs vies sont difficiles (mais ils ne le sont pas).
La planète Terre est formidable à visiter-c'est génial à visiter
(mais vous ne voudriez pas y vivre.)
Et quand vous connaissez les manières des hommes
alors vous ne pouvez qu'en avoir pitié,
chaque jour une tempête qui fait rage —
naufragé dans une forme de vie à base de carbone.
La planète Terre est formidable à visiter-c'est génial à visiter
(mais vous ne voudriez pas y vivre.)