Skyclad — Paroles et traduction des paroles de la chanson Alone In Death's Shadow

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Alone In Death's Shadow » de Skyclad.

Paroles

Carnal gladiators lie restless awaiting the dawn
Slaves to their passion — so eager its will to perform
They wrestle the «Double Backed Beast» face their foe hand to hand
The arena was life but alone in deaths shadow they stand.
You brand the social leper — then spare no second thought
Too scared to give this kiss of life — «Come rise my son and walk.»
On these streets of damnation the destitute huddle once more
Can we pass them by just like all who have been there before?
Are you so cold and heartless you can feel no shame
That we allow a human life to become a death in vein.
A fear that’s bred of ignorance perpetuates the lie
Well there but for the mercy and the grace of God go I.
Prisoners in a sterile vacuum — hearts that feel but dare not touch
The freak show in this callous circus — on parade so all may look
Those who gaze upon the outcasts to taste how bitter life can be Can’t comprehend the pain you feel — their blinkered eyes will never see.

Traduction des paroles

Les gladiateurs charnels sont agités attendant l'aube
Esclaves de leur passion-si désireux de sa volonté d'effectuer
Ils luttent contre la "bête à double dos" face à leur ennemi main dans la main
L'arène était la vie, mais seul dans l'ombre de la mort, ils se tiennent.
Vous marquez le lépreux social - alors n'épargnez aucune seconde pensée
Trop peur de donner ce baiser de la vie - " venez lever mon fils et marcher.»
Dans ces rues de damnation les indigents se blottissent une fois de plus
Pouvons-nous les passer comme tous ceux qui ont été là avant?
Êtes-vous si froid et sans cœur que vous ne pouvez ressentir aucune honte
Que nous permettons à une vie humaine de devenir une mort dans la veine.
Une peur née de l'ignorance perpétue le mensonge
Eh bien là mais pour la miséricorde et la grâce de Dieu allez moi
Prisonniers dans un vide stérile-coeurs qui se sentent mais n'osent pas toucher
Le freak show dans ce cirque impitoyable-sur le défilé de sorte que tous peuvent regarder
Ceux qui regardent les parias pour goûter à quel point la vie peut être amère ne peuvent pas comprendre la douleur que vous ressentez — leurs yeux clignés des yeux ne verront jamais.