Robert Johnson — Paroles et traduction des paroles de la chanson If I Had Possession over Judgement Day

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « If I Had Possession over Judgement Day » de Robert Johnson.

Paroles

If I had possession, over judgment day
If I had possession, over judgment day
Lord, the little woman I’m lovin' wouldn’t, have no right to pray
And I went to the mountain, lookin' as far as my eyes could see
And I went to the mountain, lookin' as far as my eyes would see
Some other man got my woman, and these lonesome blues got me And I rolled and I tumbled and I, cried the whole night long
And I rolled and I tumbled and I, cried the whole night long
Boy, I woke up this mornin', mycuit roller gone
Had to fold my arms and I, slowly walked away
(spoken: I didn’t like the way she done)
Had to fold my arms and I, slowly walked away
I said in my mind, «Yo' trouble gon' come some day1»
Now run here, baby, set down on my knee
Now run here, baby, set down on my knee
I wanna tell you all about the way they treated me Note: this is another version of the Mississippi piece often known,
though mostly
with very differing lyrics, as Rollin' And Tumblin' (Rollin' And Tumblin', by McKinley Morganfield a.k.a. Muddy Waters & Rolling And Tumbling, by Elmore
James), in many versions it’s also known as Brownville Blues;
Note 1: alternatively «I felt in my mind, your trouble gon' come some day»
instead of «I said in my mind, «Yo, trouble gon' come some day» «.

Traduction des paroles

Si j'avais la possession, au jour du Jugement dernier
Si j'avais la possession, au jour du Jugement dernier
Seigneur, la petite femme que j'aime n'aurait pas le droit de prier
Et je suis allé à la montagne, regardant aussi loin que mes yeux pouvaient voir
Et je suis allé à la montagne, regardant aussi loin que mes yeux verraient
Un autre homme a eu ma femme, et ces bleus solitaires m'ont eu et j'ai roulé et j'ai dégringolé et j'ai pleuré toute la nuit
Et j'ai roulé et j'ai dégringolé et j'ai pleuré toute la nuit
Je me suis réveillé ce matin, mon rouleau est parti
J'ai dû plier les bras et moi, je suis parti lentement
(parlé: je n'ai pas aimé la façon dont elle a fait)
J'ai dû plier les bras et moi, je suis parti lentement
J'ai dit dans mon esprit, «Yo' trouble Gon' come some day1»
Maintenant cours ici, bébé, pose-toi sur mes genoux
Maintenant cours ici, bébé, pose-toi sur mes genoux
Je veux vous dire tout sur la façon dont ils me traitaient Note: Ceci est une autre version de la pièce Mississippi souvent connu,
si la plupart du temps
avec des paroles très différentes, comme Rollin ' and Tumblin '(Rollin 'and Tumblin', par McKinley Morganfield alias Muddy Waters & Rolling and Tumbling, par Elmore
James), dans de nombreuses versions, il est également connu sous le nom de Brownville Blues;
Note 1: alternativement "je me sentais dans mon esprit, votre problème Gon' venir un jour»
au lieu de «j'ai dit dans mon esprit, "Yo, trouble Gon 'come some day"".