Puhdys — Paroles et traduction des paroles de la chanson Schöpfung

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Schöpfung » de Puhdys.

Paroles

Die erde war wüst und war leer
War nur aus wolken und meer
Gras war und tier
War nur das dunkel war nur das licht
Bis der mensch wie ein wunder erschien
Die erde fand form und gestalt
Städte entriß er dem wald
Er war ihr herr
Selbst aus dem dunkel machte er licht
Weil der mensch jedes wunder enthüllt
Was er bewahrt und was er zerstört
Ist die welt die allen gehört
Was er teilt und was er vermehrt
Ist die welt die keinem alleine gehört
Was er bewahrt und was er zerstört
Ist die welt die allen gehört
Was er teilt und was er vermehrt
Ist die welt die keinem alleine gehört
Die erde trägt leicht und trägt schwer
Leichter den pflug als das schwert
Trägt dich und mich
Sehn ohne bangen dunkel und licht
Wenn der mensch nicht das wunder zerbricht
Wenn der mensch nicht das wunder zerbricht
Was er bewahrt und was er zerstört
Ist die welt die allen gehört
Was er teilt und was er vermehrt
Ist die welt die keinem alleine gehört
Was er bewahrt und was er zerstört
Ist die welt die allen gehört
Was er teilt und was er vermehrt
Ist die welt die allen gehört
Was er bewahrt und was er zerstört
Ist die welt die allen gehört
Was er teilt und was er vermehrt
Ist die welt die allen gehört

Traduction des paroles

La terre était déserte et vide
Était juste des nuages et de la mer
Herbe était et animal
L'obscurité était seulement la lumière
Jusqu'à ce que l'homme apparaisse comme un miracle
La terre a trouvé forme et forme
Villes qu'il a arrachées à la forêt
Il était son maître
Même de l'obscurité, il a fait la lumière
Parce que l'homme révèle chaque miracle
Ce qu'il garde et ce qu'il détruit
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il partage et ce qu'il multiplie
Est-ce que le monde n'appartient à personne seul
Ce qu'il garde et ce qu'il détruit
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il partage et ce qu'il multiplie
Est-ce que le monde n'appartient à personne seul
La terre porte facilement et porte lourd
Plus facile la charrue que l'épée
Porte-toi et moi
Sehn sans crainte sombre et lumière
Si l'homme ne brise pas le miracle
Si l'homme ne brise pas le miracle
Ce qu'il garde et ce qu'il détruit
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il partage et ce qu'il multiplie
Est-ce que le monde n'appartient à personne seul
Ce qu'il garde et ce qu'il détruit
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il partage et ce qu'il multiplie
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il garde et ce qu'il détruit
Est le monde qui appartient à tous
Ce qu'il partage et ce qu'il multiplie
Est le monde qui appartient à tous