Puhdys — Paroles et traduction des paroles de la chanson Aufruf

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Aufruf » de Puhdys.

Paroles

Willst Du gerade Furchen baun
Mußt Du nur nach vorne schaun
Auch wer stolpert wird doch gehn
Rückschau haltend bleibt man stehn
Drückt Dich auch ein Steinchen in den Schuh
Erzürne nicht, es zeigt Dir, daß Du gehst
Noch keine Zeit sich auszuruhn
Eh Du nicht ein Teil der Welt bezwingst
Linden blühen selten im April
Doch ist das kein Grund, daß Du gleich flennst
Immer hält Die schönste Zeit Dir still
Wenn Du sie beim rechten Namen nennst
Wenn das Jahr erst an den Füßen fror
Schaust vergebens Du nach Blüten aus
Aber warte nicht zum nächsten Flor!
Mal die Wände bunt in Deinem Haus!
Sieh ein Bahnhofsmensch gibt ein Signal
Und der Anschluß weht im Zug hinfort
Tröste Dich, zu Fuß geht jeder mal
Rennst Du gleich, ist es fast ein Sport.

Traduction des paroles

Voulez-vous juste sillons baun
Il vous suffit de regarder en avant
Même ceux qui trébuchent vont aller
Rétrospective on reste debout
Pousse-toi aussi une pierre dans la chaussure
Ne vous fâchez pas, cela vous montre que vous partez
Pas encore le temps de se reposer
Eh vous n'avez pas vaincu une partie du monde
Les tilleuls fleurissent rarement en avril
Mais ce N'est pas une raison pour que tu flenn
Toujours le plus beau temps te garde immobile
Si vous les appelez par le bon nom
Quand l'année a gelé aux pieds
Cherchez des fleurs en vain
Mais n'attendez pas la prochaine pile!
Fois les Murs colorés dans Votre Maison!
Voir un homme de la gare donne un Signal
Et le raccordement souffle dans le train
Réconforte-toi, marche à chaque fois
Si vous courez tout de suite, c'est presque un Sport.