Primordial — Paroles et traduction des paroles de la chanson Cast to the Pyre

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Cast to the Pyre » de Primordial.

Paroles

(Nothing seems to make sense, I’m tired of it all, I’ve stopped searching
for meanings… there are none. Time heals nothing, all it does is make you
more bitter, more twisted yet sucks the life out of you… leaving you too
apathetic to seek revenge. Revenge on a society that has lied to you since
the day you were born. Only humanity would fill it’s days with so much
fucking misery to prove to itself that it must be worth something. To who… to who are you worth something? Who would ever fucking miss you…
who will miss you when you are dead? I will tell you… no one…)
It’s time to cast out of net
To call in all the old debts
To stumble over all the harsh words
And heal all the wounds
To steal every glance
Every darkened romance
And cast it to the pyre
To rewrite the words, feign the phrases
To finally finish those unwritten pages
If I even closed the chapter on you
I’m sorry, I never knew what else to do It’s last call and the hour is late
Time for the last nail in the coffin
Then cast me to the fire…

Traduction des paroles

(Rien ne semble avoir de sens, je suis fatigué de tout cela, j'ai cessé de chercher
pour les significations ... il n'y en a pas. Le temps ne guérit rien, tout ce qu'il fait est de vous faire
plus amer, plus tordu mais suce la vie hors de vous ... vous laissant aussi
apathique à chercher à se venger. Vengeance sur une société qui vous a menti depuis
le jour de votre naissance. Seule l'humanité remplirait ses jours de tant
putain de misère pour se prouver que ça doit valoir quelque chose. À qui... à qui valez-vous quelque chose? Qui aurait jamais putain ce que vous ratez…
qui vous manquera quand vous serez mort? Je vais vous le dire ... personne…)
Il est temps de lancer hors du filet
Pour appeler toutes les anciennes dettes
Pour trébucher sur tous les mots durs
Et guérir toutes les blessures
Pour voler chaque regard
Chaque romance obscurcie
Et de le jeter au bûcher
Pour réécrire les mots, feindre les phrases
Pour finir enfin ces pages non écrites
Si je fermais le chapitre sur toi
Je suis désolé, je n'ai jamais su quoi faire D'autre C'est le dernier appel et l'heure est en retard
C'est l'heure du dernier clou dans le cercueil
Alors jette moi au feu…