Phosphorescent — Paroles et traduction des paroles de la chanson Terror in the Canyons

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Terror in the Canyons » de Phosphorescent.

Paroles

I could be the tiger, I could be the snake,
I could be the fire, I could be the lake,
I could be the sky-bird waiting on the wind,
I could be the devil waiting to begin.
See, I was the wounded master, oh then I was the slave,
My hands and my mouth, aw honey, they would not behave,
See, I was the holy writer then I was the page,
I was the bleeding actor then I was the stage.
But now you’re telling me my heart’s sick,
And I’m telling you I know,
And you’re telling me you’re leaving,
And I’m telling you to go,
And I’m not so sorry for the heart-wreck,
But for each season left unblessed,
The new terror in the canyons,
The new terror in our chests.
I could be the tether, I could be the place,
I could be forever or just a couple days,
I could be the morning that breaks upon your skin,
I could be the devil and do it all again.
See, I was the wounded master then I was the slave,
My hands and my mouth, aw honey, they was caught in a rage,
See, I was the holy lion then I was the cage,
I was the bleeding actor then I was the stage.
O but now you’re telling me my heart’s sick,
And I’m telling you I know,
And you’re telling me you’re leaving,
And I’m telling you to go,
And I’m not so sorry for the heart-wreck,
But for each season left unblessed,
The new terror in the canyons,
The new terror in our chests.

Traduction des paroles

Je pourrais être le tigre, je pourrais être le serpent,
Je pourrais être le feu, je pourrais être le lac,
Je pourrais être l'oiseau du ciel qui attend le vent,
Je pourrais être le diable qui attend de commencer.
Tu vois, j'étais le maître blessé, oh alors j'étais l'esclave,
Mes mains et ma bouche, AW chérie, ils ne se comporteraient pas,
Vous voyez, j'étais le Saint écrivain puis j'étais la page,
J'étais l'acteur qui saignait, puis la scène.
Mais maintenant tu me dis que mon coeur est malade,
Et je te dis que je sais,
Et tu me dis que tu pars,
Et je peux vous dire d'aller,
Et je ne suis pas désolé pour l'épave du cœur,
Mais pour chaque saison laissée sans merci,
La nouvelle terreur dans les canyons,
La nouvelle terreur dans nos coffres.
Je pourrais être l'attache, je pourrais être l'endroit,
Je pourrais être pour toujours ou juste quelques jours,
Je pourrais être le matin qui se brise sur votre peau,
Je pourrais être le diable et tout recommencer.
J'étais le maître blessé, puis l'esclave,
Mes mains et ma bouche, AW chérie, ils ont été pris dans une rage,
Tu vois, j'étais le lion sacré puis la cage,
J'étais l'acteur qui saignait, puis la scène.
Mais maintenant tu me dis que mon coeur est malade,
Et je te dis que je sais,
Et tu me dis que tu pars,
Et je peux vous dire d'aller,
Et je ne suis pas désolé pour l'épave du cœur,
Mais pour chaque saison laissée sans merci,
La nouvelle terreur dans les canyons,
La nouvelle terreur dans nos coffres.