Overkill — Paroles et traduction des paroles de la chanson The Mark

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « The Mark » de Overkill.

Paroles

Steal it, take it, know my name in loving memory
Sand it, brand it, in your brain, a forthright eulogy
I am but a sinner here, my faults are underlined
I have but to hold you near to cleanse the sins of time
I have known you, all too well
I have shown you, all too well
I have thrilled you, all too well
I have filled you, with the sense of what you need to Speak up, calling my name out
Speak up, the shattering of doubt
This is where you start
With nails run through your heart
Leave the name, burned in the brain
Leave your mark
Find it, blind it with your light or curse to be alive
Will it, kill it in your night, commit yourself to thrive
You are but a sinner hear, each breath is now your
crime
You have but to shed a tear, to wash away the time
I have known you, all too well
I have shown you, all too well
I have thrilled you, all too well
I have filled you, with the sense of what you need to Speak up, calling my name out
Speak up, the shattering of doubt
This is where you start
With nails run through your heart
Leave the name, burned in the brain
Leave your mark
Give me your principles, values and hope
Or I’ll take them away
Not so convincible if you can’t cope
Or rise to the day
Worn out the morals that lit up the path
Now gone to the dark
Frayed are the laurels, igniting the wrath
They left in the mark
Wrap me in darkness, wrap me in light
Wrap me in indestructible light
Way down the road it’s better, believe me Way down the road it’s gone (god)
Carry the load, it’s harder, believe me Carry it to your dawn (a lightning rod)
Way down the road it’s better, believe me Way down the road it’s gone (god)
Carry the load, it’s harder, believe me Carry it to your dawn (a lightning rod)

Traduction des paroles

Voler, prendre, connaître mon nom dans la mémoire amoureuse
Poncez-le, marquez-le, dans votre cerveau, un éloge funèbre Franc
Je ne suis qu'un pécheur ici, mes défauts sont soulignés
Je n'ai qu'à vous retenir pour purifier les péchés du temps
Je vous ai connue, trop bien
Je vous ai montré, trop bien
J'ai ravie de vous, trop bien
Je vous ai rempli, avec le sens de ce que vous avez besoin de parler, en appelant mon nom
La parole, l'éclatement de doute
C'est là que vous commencez à
Avec des ongles courez dans votre cœur
Laissez le nom, brûlé dans le cerveau
Laissez votre marque
Trouvez-le, aveuglez-le avec votre lumière ou maudissez-le pour être en vie
Va-t-il, tuer dans votre nuit, vous engager à prospérer
Vous n'êtes qu'un pécheur entendez, chaque souffle est maintenant votre
crime
Vous n'avez qu'à verser une larme, à laver le temps
Je vous ai connue, trop bien
Je vous ai montré, trop bien
J'ai ravie de vous, trop bien
Je vous ai rempli, avec le sens de ce que vous avez besoin de parler, en appelant mon nom
La parole, l'éclatement de doute
C'est là que vous commencez à
Avec des ongles courez dans votre cœur
Laissez le nom, brûlé dans le cerveau
Laissez votre marque
Donnez-moi vos principes, vos valeurs et votre espoir
Ou je vais les prendre
Pas si convincible si vous ne pouvez pas faire face
Ou se lever à la journée
Usé la morale qui a éclairé le chemin
Maintenant allé à l'obscurité
Effiloché sont les lauriers, enflammant la colère
Ils sont partis dans la marque
Enveloppez-moi dans l'obscurité, enveloppez-moi dans la lumière
Enveloppez - moi dans une lumière indestructible
Descendre la route c'est mieux, croyez-moi le Chemin, c'est parti (dieu)
Portez la charge, c'est plus difficile, croyez-moi portez - la à votre aube (un paratonnerre)
Descendre la route c'est mieux, croyez-moi le Chemin, c'est parti (dieu)
Portez la charge, c'est plus difficile, croyez-moi portez - la à votre aube (un paratonnerre)