Overkill — Paroles et traduction des paroles de la chanson Old Wounds, New Scars

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Old Wounds, New Scars » de Overkill.

Paroles

We ran it out, took another chance
Between the real and the disappear
We turned about, did the devil’s dance
Screamed we got to get on out of here
There’s no rest for the hunted
They only live to stay alive
So we took our chance with the devil’s dance
And kicked it into overdrive
First in and last out, a thorn in the side
First in to fight, let it ride
Got a lot of mouth for a Jersey white boy
Beat the drum, now you’ve gone too far
Drag it out, eat it up, enjoy
Old wounds, brand new scars
The screams would come, keep us up at night
I couldn’t even sleep a wink
Now I beat the drum, find a strange delight
Knowing the my eyes don’t blink
There’s no meat for the hungry
They only eat to stay alive
So we screamed so loud, that we cleared the clouds
And cheered the swan to dive
The screams would come, keep us up at night
I couldn’t even sleep a wink
Now I beat the drum, find a strange delight
Knowing the my eyes don’t blink
…Head don’t think
So you see my friend, there is no end, this was only yesterday
So we burned the hope, we took all the dope
It what you carry what it weigh
There’s no hope for the hunted, he only play to live by chance
And the overdrive kept us all alive, as the fires burned
At the devil’s dance

Traduction des paroles

On a couru, on a pris une autre chance
Entre le réel et le disparaître
Nous nous sommes retournés, avons fait la danse du diable
Hurla nous avons à sortir d'ici
Il n'y a pas de repos pour les chassés
Ils vivent seulement pour rester en vie
Nous avons donc pris notre chance avec la danse du diable
Et il a donné un coup de pied dans overdrive
Première entrée et dernière sortie, une épine dans le côté
Premier à se battre, laissez-le monter
Vous avez beaucoup de bouche pour un garçon blanc Jersey
Battez le tambour, maintenant vous êtes allé trop loin
Faites-le glisser hors, manger, profitez d'
De vieilles blessures, de nouvelles cicatrices
Les cris venaient, nous garder debout la nuit
Je ne pouvais même pas dormir un clin d'oeil
Maintenant, je bat le tambour, trouver un délice étrange
Sachant que mes yeux ne clignote pas
Il n'y a pas de viande pour les affamés
Ils ne mangent que pour rester en vie
Alors nous avons crié si fort, que nous avons effacé les nuages
Et acclamé le cygne à plonger
Les cris venaient, nous garder debout la nuit
Je ne pouvais même pas dormir un clin d'oeil
Maintenant, je bat le tambour, trouver un délice étrange
Sachant que mes yeux ne clignote pas
...De la tête ne pense pas que
Donc, vous voyez mon ami, il n'y a pas de fin, ce n'était qu'hier
Donc on a brûlé l'espoir, on a pris toute la dope
Ce que vous portez ce qu'il pèse
Il n'y a aucun espoir pour le chassé, il ne joue que pour vivre par hasard
Et l'overdrive nous a tous maintenus en vie, alors que les incendies brûlaient
Au devil's dance