Overkill — Paroles et traduction des paroles de la chanson Nice Day...For A Funeral

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Nice Day...For A Funeral » de Overkill.

Paroles

Black suits. eyes closed.
Nothing left to hear.
One mistake. blame the youth,
Crossed the line of fear.
Burn the bridges that we crossed in time,
Seemed the… only way.
Not for nothing was his only crime,
A final price to pay.
Black days, loss for words.
When there’s so much left to say.
Time’s mine, have so much time,
Since I went away.
Back across the bridges burned,
Now you walk alone.
The lights are on the doors unlocked,
No one is home.
I saw the last of sunshine.
I’m going back to Mother Earth.
A cry of independance,
Ends in death…
Yeah, the last of sunshine,
Oh, ya know, for what it’s worth
Nice day for a funeral.
One last time to turn your back.
Don’t kiss me when I go.
Don’t wonder why it came to this,
You didn’t want to know.
A bastard child and his misspent youth,
Yeah, he’s yours and mine.
We’re digging graves, not the buried truth
If only we had the time.
Yeah, the last of sunshine
Oh ya know, for what it’s worth.
Nice day for a funeral
Yeah, the last of sunshine.
I’m going back to Mother Earth.
A cry of independance,
Ends in death…

Traduction des paroles

Les costumes noirs. les yeux clos.
Rien à entendre.
Une seule erreur. blâmer les jeunes,
Franchi la ligne de la peur.
Brûlez les ponts que nous avons traversés à temps,
Semblait le... seul moyen.
Ce n'était pas pour rien son seul crime,
Un prix final à payer.
Noir jours, la perte pour les mots.
Quand il reste tant de choses à dire.
Le temps est à moi, ont beaucoup de temps,
Depuis que je suis parti.
Retour à travers les ponts brûlés,
Maintenant, vous marcher seul.
Les lumières sont sur les portes déverrouillées,
Personne n'est à la maison.
J'ai vu le dernier de soleil.
Je vais retourner à la Terre-Mère.
Un cri de l'indépendance,
Se termine par la mort…
Oui, le dernier de soleil,
Oh, tu sais, pour ce que ça vaut
Belle journée pour un enterrement.
Une dernière fois pour lui tourner le dos.
Ne pas m'embrasser quand je vais.
Ne vous demandez pas pourquoi il est venu à cela,
Vous ne voulez pas savoir.
Un enfant bâtard et sa jeunesse mal dépensée,
Ouais, c'est la vôtre et la mienne.
Nous creusons des tombes, pas la vérité enterrée
Si seulement on avait le temps.
Oui, le dernier de soleil
Oh tu sais, pour ce que ça vaut.
Belle journée pour un enterrement
Oui, le dernier de soleil.
Je vais retourner à la Terre-Mère.
Un cri de l'indépendance,
Se termine par la mort…