Nailed To Obscurity — Paroles et traduction des paroles de la chanson Opaque

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Opaque » de Nailed To Obscurity.

Paroles

Revealing my true self would make me vulnerable
I keep hiding behind this mask
Not anybody can see my facial features
Not anybody can read my lips
Opaque, sable, intransparent — My impervious cover
The attack from outside won’t ever strike me
Nonrelevant intrinsic values
Collapsing breaker on the sease of wrath
Not anybody can see beneath the surface
Not anybody can read my soul
Opaque, sable, intransparent — My impervious cover
The attack from outside won’t ever hurt me
Winds of throes — Inwardly streaming
Severe tempest behind my opaque mask
A lonely spot for a solitary man
I avoid bad company
Guarding my inner sanctum jealously
If I have to stay alone — I stand this loneliness
Feelings, emotions, thoughts, departed events
Shrouding them, bury them
Deep inside I feel the tears I can’t cry
Like toxic waste that won’t go away
My mask, my guardian, my protection, my plague
Always staying at my sight
Guarding my inner sactum jeulously
Opaque, sable, intransparent — My impervious cover

Traduction des paroles

Révéler mon vrai moi me rendrait vulnérable
Je me cache derrière ce masque
Personne ne peut voir mes traits du visage
Personne ne peut lire sur mes lèvres
Opaque, sable, intransparent-ma couverture imperméable
L'attaque de l'extérieur ne me frappera jamais
Valeurs intrinsèques non pertinentes
Disjoncteur s'effondrant sur la mer de la colère
Personne ne peut voir sous la surface
Personne ne peut lire mon âme
Opaque, sable, intransparent-ma couverture imperméable
L'attaque de l'extérieur ne me fera jamais de mal
Vents d'affres-intérieurement streaming
Tempête sévère derrière mon masque opaque
Un endroit solitaire pour un homme solitaire
J'évite la mauvaise compagnie
Garder jalousement mon sanctuaire intérieur
Si je dois rester seul - je supporte cette solitude
Sentiments, émotions, pensées, événements partis
En les enveloppant, enterrez-les
Au fond je sens les larmes Je ne peux pas pleurer
Comme des déchets toxiques qui ne disparaîtront pas
Mon masque, mon gardien, ma protection, ma peste
Toujours en restant à mes yeux
Garder mon sactum intérieur jeully
Opaque, sable, intransparent-ma couverture imperméable