MyGrain — Paroles et traduction des paroles de la chanson Ambivalentine

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Ambivalentine » de MyGrain.

Paroles

Sworn to a great division, the cruel inheritance
Night-born endless seasons in duality emotions
Crucified on the fence between
Collapsed time elapses in me
Born of dying and dying to born
Never ending circle repeats itself
I am you… I absorb you, I reward you
You are mine… You feed me, you need me
A prey like living bate, a spawn of paradox that fits
… the game for slay-conjured instinct
Gathered in my dreams to bleed the sanguine streams
You’re my dearest enemy, conjoined for life
Searching in the night, from the veils of disguise
You’re the sweetest treachery, alteration to strife
A soulmate disastrous kind, the ambilavence inside
Close your eyes and take my hand
Follow me where I stand
The throne of violent emotions
A fiction for devotion
Manipulated for self-deception
The imitation of ever lost ideals
Of progenies' ingrained beliefs
A deluding desire that will bury you alive
Inalienable parasite in disguise that will suck you dry
Godlike is low-life
Bow the freak on a leash of broken dreams
Keeper of malignant order
Downfall in this psychoville masquerade
Face the enemy that is in yourself
No heaven shall bless the confrontation of comforted distress
No sunshine for a soul, in this well-hidden see-through show
Grace of blasphemous the one, the temple of your head embraced by gun
Revolving nightmares in a run, the all-evolving shadow of the sun
The picture perfect illustration of absent devotion
Discordant powers, bound unholy unity
… of strife

Traduction des paroles

Juré à une grande division, l'héritage cruel
Saisons sans fin nées dans la nuit dans les émotions de la dualité
Crucifié sur la clôture entre
Le temps effondré s'écoule en moi
Né de mourir et de mourir pour naître
Cercle sans fin se répète
Je suis toi ... je t'absorbe, je te récompense
Tu es à moi ... tu me nourris, tu as besoin de moi
Une proie comme BATE vivant, un spawn de paradoxe qui correspond
... le jeu pour tuer-conjuré instinct
Réunis dans mes rêves pour saigner les flux sanguins
Tu es mon ennemi le plus cher, siamois pour la vie
Recherche dans la nuit, des voiles de déguisement
Vous êtes la trahison la plus douce, l'altération des conflits
Une âme soeur genre désastreux, l'ambilavence à l'intérieur
Ferme les yeux et prends ma main
Suivez-moi là où j'en suis
Le trône des émotions violentes
Une fiction pour la dévotion
Manipulé pour l'auto-tromperie
L'imitation d'idéaux jamais perdus
Des croyances enracinées des progénitures
Un désir illusoire qui vous enterrera vivant
Parasite inaliénable déguisé qui vous sucera à sec.
Dieu est faible-vie
Bow le monstre sur une laisse de rêves brisés
Gardien de l'ordre malin
Chute dans cette mascarade psychoville
Face à l'ennemi qui est en vous
Aucun ciel ne bénira la confrontation de la détresse consolée
Pas de soleil pour une âme, dans ce spectacle transparent bien caché
Grâce de blasphématoire l'un, le temple de votre tête embrassé par arme à feu
Renouvelable de cauchemars dans une course, l'évolution de l'ombre du soleil
L'image parfaite illustration de la dévotion absente
Puissances discordantes, unité Impie liée
... des troubles