Larry Norman — Paroles et traduction des paroles de la chanson I Hope I'll See You In Heaven

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « I Hope I'll See You In Heaven » de Larry Norman.

Paroles

When you first begin your journey, you’re not sure just
who you are
And the lessons that you’re learning, they don’t take
you very far.
And you just can’t keep from stumbling, though you try
so hard to stand,
And the truth can be so humbling when it’s just beyond
your hand.
As though youth were my invention, as though love lay
undefined,
To stay free was my intention, to stay young and
unconfined.
And so I held my pride above you, oh, yes, what a fool
was I,
Holding back those words «I love you,» and letting out
that word goodbye.
I was wrong to let you go I was a child and I did not know
About the love that we both could have given
And now you’ve gone so far away,
I hope I’ll see you again someday
But if I don’t, I hope I’ll see you in heaven.
I was foolish in my younger days to think they’d never
end
Life confused me with its changing ways, and I could
not comprehend
All the meaning in those moments now lost like
footprints in the sand
And I’m standing here remembering, but it’s so hard to understand.
I was wrong to let you go I was a child and I did not know
About the love that we both could have given
And now you’ve gone so far away,
I hope I’ll see you again someday
But if I don’t, I hope I’ll see you in heaven.
Now I’m sitting in this garden in the middle of my days
And my memories drift and harden as the years they slip
away,
And I’ve been looking in this mirror at the age around
my eyes
Time is such an earnest laborer, precision is his
neighbor.
Lay my body in the ground, but let my spirit touch the
sky.
I was wrong to let you go I was a child and I did not know
About the love that we both could have given
And now you’ve gone so far away,
I hope I’ll see you again someday
But if I don’t, I hope I’ll see you in heaven.

Traduction des paroles

Lorsque vous commencez votre voyage, vous n'êtes pas sûr juste
qui vous êtes
Et les leçons que vous apprenez, elles ne prennent pas
vous très loin.
Et vous ne pouvez pas empêcher de trébucher, même si vous essayez
donc difficile de se tenir debout,
Et la vérité peut être si humiliante quand elle est juste au delà
votre main.
Comme si la jeunesse était mon invention, comme si l'amour était
indéterminé,
Rester libre était mon intention, rester jeune et
non confinés.
Et donc je tenais ma fierté au-dessus de toi, oh, oui, quel imbécile
étais-je,
Retenir ces mots "je t'aime" » et laisser sortir
ce mot d'adieu.
J'avais tort de te laisser partir j'étais une enfant et je ne savais pas
A propos de l'amour que nous aurions pu tous les deux donner
Et maintenant tu es allé si loin,
J'espère vous revoir un jour
Mais si Je ne le fais pas, j'espère te voir au paradis.
J'étais stupide dans ma jeunesse de penser qu'ils n'auraient jamais
fin
La vie m'a confondu avec ses manières changeantes, et je pouvais
ne pas comprendre
Tout le sens dans ces moments maintenant perdu comme
empreintes de pas dans le sable
Et je suis là à me souvenir, mais c'est si difficile à comprendre.
J'avais tort de te laisser partir j'étais une enfant et je ne savais pas
A propos de l'amour que nous aurions pu tous les deux donner
Et maintenant tu es allé si loin,
J'espère vous revoir un jour
Mais si Je ne le fais pas, j'espère te voir au paradis.
Maintenant, je suis assis dans ce jardin au milieu de mes jours
Et mes souvenirs dérivent et durcissent au fil des années
loin,
Et j'ai regardé dans ce miroir à l'âge autour
mes yeux
Le temps est un travailleur si sérieux, la précision est son
voisin.
Posez mon corps dans le sol, mais laissez mon Esprit toucher le
ciel.
J'avais tort de te laisser partir j'étais une enfant et je ne savais pas
A propos de l'amour que nous aurions pu tous les deux donner
Et maintenant tu es allé si loin,
J'espère vous revoir un jour
Mais si Je ne le fais pas, j'espère te voir au paradis.