Kris Orlowski — Paroles et traduction des paroles de la chanson Postcard Man

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Postcard Man » de Kris Orlowski.

Paroles

I’m not the man in the pictures, the one who can kill with his lips.
No serial demeanor or strong stare to swoon her,
my sense is their compensating.
Part of me wants to be simple; the other side likes the complex.
Soon contradiction becomes my affliction
and fiction won’t clean up this mess.
Love takes you back again -- remembering the fire that this world desires.
Love takes you back again — one minute you’re tumbling, then love, love.
I’m sorry or happy or faded. I’m funny or wicked hungry. I’m one part per
million but could affect a billion with this message coming out of me.
Love coming back to me. No snide broke direction or long cold neglection.
Love brings us close you see, the weight of acceptance is gone, gone.
You’ll find that these physical obsessions will fizzle your left to remain.
And hopefully your passion is there as a ration when nothing else helps you
sustain.
Beauty in shapes and in colors, but shortened by those who are grey.
Leave egos, pretentions and all those ill mentions far away for another today.
Yeah I won’t let cold beauty, promote the delusions, bubbling up inside of me.
Love, you’ll find in the byways when you’re looking for highways
Love brings you back again — wound you and changed you, its love.
Cause you love…
I’m not the man in the pictures, the one who can kill with his lips.
No serial demeanor or strong stare to swoon her,
my sense is their compensating.

Traduction des paroles

Je ne suis pas l'homme sur les photos, celui qui peut tuer avec ses lèvres.
Pas de comportement en série ou un regard fort pour l'évanouir,
mon sens est leur compensation.
Une partie de moi veut être simple; l'autre côté aime le complexe.
Bientôt la contradiction devient mon affliction
et la fiction ne nettoiera pas ce gâchis.
L'amour vous ramène à nouveau-se souvenir du feu que ce monde désire.
L'amour vous ramène à nouveau-une minute Vous dégringolez, puis l'amour, l'amour.
Je suis désolé ou heureux ou fané. Je suis drôle ou méchant faim. Je suis une partie par
millions mais pourrait affecter un milliard avec ce message qui sort de moi.
L'amour de revenir à moi. Aucune direction snide cassé ou longue négligence froide.
L'amour nous rapproche vous voyez, le poids de l'acceptation a disparu, disparu.
Vous constaterez que ces obsessions physiques feront long feu sur votre gauche pour rester.
Et j'espère que votre passion est là comme une ration quand rien d'autre ne vous aide
soutenir.
Beauté dans les formes et dans les couleurs, mais raccourcie par ceux qui sont gris.
Laissez les egos, les prétentions et toutes ces mentions de mauvais loin pour un autre aujourd'hui.
Ouais, Je ne laisserai pas la beauté froide, promouvoir les délires, bouillonnant à l'intérieur de moi.
Amour, vous trouverez dans les chemins lorsque vous êtes à la recherche d'autoroutes
L'amour vous ramène à nouveau-vous blesser et vous a changé, son amour.
Cause que vous aimez…
Je ne suis pas l'homme sur les photos, celui qui peut tuer avec ses lèvres.
Pas de comportement en série ou un regard fort pour l'évanouir,
mon sens est leur compensation.