Joachim Witt — Paroles et traduction des paroles de la chanson Bataillon D'Amour

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Bataillon D'Amour » de Joachim Witt.

Paroles

Wie weie Tcher schwimmt der Nebel durch die kalte Stadt
Er macht die Pflastersteine na und die Straen glnzen glatt
Aus meinem Hausflur fllt ein gelber Fetzen Licht
Er holt mir aus der Dunkelheit ein blasses Kindsgesicht
Ich denk', das Mdel kennst du doch
Die ist kaum dreizehn Jahr
Und flieht schon in die Dmmerung
Und hat schon Nacht im Haar
Bataillon d’Amour
Zwei schmale Jungenhnde streicheln ihre Brust
Ich geh' vorbei, mich streift ein warmer Hauch der Lust
Und auf der nassen Haut der Strae, da berhrn
Sich ihre Schatten lautlos und verfhrn
Verfhrn sich in die Liebe
Wie in ein Labyrinth
Wir knnen uns nicht wehren
Wenn’s einfach nur beginnt
Bataillon d’Amour

Traduction des paroles

Comme tcher blanc, le brouillard flotte à travers la ville froide
Il lisse les pavés et les routes
Un morceau de lumière jaune sort de mon couloir
Il me fait sortir de L'obscurité un visage D'enfant pâle
Je pense que tu connais le Mdel
Qui est à peine treize ans
Et s'enfuit déjà dans le fossé
Et a déjà nuit dans les cheveux
Bataillon D'Amour
Deux garçons étroits caressent leur poitrine
Je passe, une bouffée de plaisir me souffle
Et sur la peau humide de la rue,
Leurs ombres silencieusement et
Se conduire dans L'amour
Comme dans un Labyrinthe
Nous ne pouvons pas nous défendre
Quand ça commence juste
Bataillon D'Amour