Jakob Dylan — Paroles et traduction des paroles de la chanson This End Of The Telescope

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « This End Of The Telescope » de Jakob Dylan.

Paroles

I was born in the summer of Sam
Smaller and sooner than planned
Oh, in the spitting image of a man
Raised by wolves on the fat of the land
Clear of romance, beauty and damned
Tomorrow will come if she can
Just want a woman who can walk on a wire
With a trembling glass in her hand
Over the hilltops the fire engine rolls
Down the valley deeper still it goes
Got my weapons out, I’m laying low
On this end of the telescope
Alone you ramble the whole of the world
Through black water jungles for bliss
It’s feast or famine you eat what you kill
There’s no need to bring God into this
My heart is heavy and pressed to the bone
Some people too heavy to hold
Salutations take me as I am You can have me or leave me alone
Sun kissed lemons in the graveyard below
Here in death you see new adventures grow
I see you at last but mostly a ghost
On this end of the telescope
This will not be easy
Word’s out, the doctor is not coming in This genie’s too angry to go back
Into the bottle again
Closer than ever and covered in birds
A bone colored moon fills the west
Now, throats will be slashed and flags will unfurl
As time will divide us in gangs
Now, years of progress digging the sand
Companions we made didn’t last
Lousy lovers do well with their hands
But I’ll reach you like nobody can
Now, slow and easy you let your paddle go Down at the bottom there’s more hell to row
I see clear at last, I love, I loathe
On this end of the telescope

Traduction des paroles

Je suis né à L'été de Sam
Plus petit et plus tôt que prévu
Oh, dans l'image crachante d'un homme
Élevé par des loups sur la graisse de la terre
Clair de romance, Beauté et damné
Demain viendra si elle le peut
Veux juste une femme qui peut marcher sur un fil
Avec un verre Tremblant dans sa main
Au dessus des collines la pompe à incendie roule
En bas de la vallée plus profond encore il va
J'ai sorti mes armes, je fais profil bas
À cette extrémité du télescope
Seul vous parcourez le monde entier
À travers les jungles d'eau noire pour le bonheur
C'est la fête ou la famine vous mangez ce que vous tuez
Il n'y a pas besoin d'amener Dieu dans cela
Mon cœur est lourd et pressé à l'OS
Certaines personnes trop lourdes pour tenir
Salutations prends moi comme je suis tu peux m'avoir ou Laisse moi tranquille
Citrons embrassés par le soleil dans le cimetière ci-dessous
Ici dans la mort vous voyez de nouvelles aventures grandir
Je te vois enfin mais surtout un fantôme
À cette extrémité du télescope
Ce ne sera pas facile
Le docteur ne viendra pas. ce génie est trop en colère pour y retourner.
Dans la bouteille
Plus près que jamais et couvert d'oiseaux
Une lune de couleur OS remplit l'Ouest
Maintenant, les gorges seront coupées et les drapeaux se dérouleront
Comme le temps va nous diviser en gangs
Maintenant, des années de progrès à creuser le sable
Les compagnons que nous avons faits n'ont pas duré
Les amants moche font bien avec leurs mains
Mais je te rejoindrai comme personne ne peut le faire
Maintenant, lent et facile vous laissez votre pagaie descendre au fond il y a plus d'enfer à ramer
Je vois clair enfin, j'aime, je déteste
À cette extrémité du télescope