Jakob Dylan — Paroles et traduction des paroles de la chanson Everybody Pays As They Go

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Everybody Pays As They Go » de Jakob Dylan.

Paroles

Worried 'bout you baby
Down in your rabbit hole
The evening of our great escape
Is starting to unfold
Out of bed sleepy head
It’s different than you know
Everybody pays as they go You’ve got to pull yourself together
Your chin up off your throat
Whistle for the dogs
And get your sled into the snow
Nothing’s ever buried
Under skull and bones
Everybody pays as they go The playing field is level
But it’s ugly down below
It’s a devil of a handbook hi ho hi ho Either you’re the butcher
Or the lamb but even so Everybody pays as they go The future busted open wide and ran
Like a beehive loaded with sand
You can’t go back and see it The way you saw it then
Nobody can
Look up and see the men returning
In their winter coats
Some of them in one piece
Some of them got rolled
Some less than others
Some right through the nose
But everybody pays as they go Young old rich and poor
Your mother she too owes
Cuz everybody pays as they go

Traduction des paroles

Inquiet 'bout vous bébé
Dans ton trou de lapin
Le soir de notre grande évasion
Commence à se dérouler
Hors du lit tête endormie
C'est différent de ce que tu sais
Tout le monde paie au fur et à mesure Tu dois te ressaisir
Votre menton en haut de votre gorge
Sifflet pour les chiens
Et mettez votre traîneau dans la neige
Rien n'est jamais enterré
Sous le crâne et les os
Tout le monde paie comme ils vont le terrain de jeu est égal
Mais c'est moche en bas
Il est un diable d'un manuel Salut ho Salut ho soit vous êtes le boucher
Ou l'agneau mais tout le monde paie au fur et à mesure que l'avenir s'ouvre et s'enfuit
Comme une ruche chargée de sable
Vous ne pouvez pas revenir en arrière et le voir comme vous l'avez vu alors
Personne ne peut
Levez les yeux et voyez les hommes revenir
Dans leurs manteaux d'hiver
Certains d'entre eux en un seul morceau
Certains d'entre eux ai roulé
Certains moins que d'autres
Certains à travers le nez
Mais tout le monde paie au fur et à mesure jeunes vieux riches et pauvres
Votre mère, elle aussi, doit
Parce que tout le monde paie comme ils vont