Arsen Dedic — Paroles et traduction des paroles de la chanson Plavi Anđeo

La page contient les paroles et la traduction française de la chanson « Plavi Anđeo » de Arsen Dedic.

Paroles

Gledano sa strane, ne zavređuje ni stih,
Kao Jannings i Dietrich provodili smo dane,
Gledano sa strane, u tu noćbez jutra,
U dane nevesele sletio si,
Plavi anđele, anđele, anđele.
Pristao bih opet, iz života prognan,
Da joj budem medij kad izvodi program,
Pristao bih opet, kad bih bio njen,
Da mi radi što je Emilu Marlene.
Gledano sa strane, to mora da je pakao,
Malo tko je padao na tako niske grane,
Gledano sa strane, ali gledano iznutra,
U dane nevesele sletio si,
Plavi anđele, anđele, anđele.
Pristao bih opet, iz života prognan,
Da joj budem medij kad izvodi program,
Pristao bih opet, kad bih bio njen,
Da mi radi što je Emilu Marlene.
Gledano sa strane, ne zavređuje ni stih,
Kao Jannings i Dietrich provodili smo dane,
Gledano sa strane, u tu noćbez jutra,
U dane nevesele sletio si,
Plavi anđele, anđele, anđele.
Einen Mann, dem das Herze noch in Lieb' erglüht,
Einen Mann, dem das Feuer aus den Augen sprüht !

Traduction des paroles

Parlant sur le côté, ne mérite même pas un verset,
Comme Jannings et Dietrich nous avons passé beaucoup de jours,
Parlant sur le côté, dans ce matin noćbez,
Dans les jours où nevesele t'a débarqué,
Blue angel, angel, angel.
Je serais d'accord à nouveau, dans la vie de l'exilé,
Pour être son médium quand il prend le programme,
Je le ferais encore, si j'étais elle,
Pour faire ce qui est Emmylou Marlene.
En parlant de côté, ça doit être l'enfer,
Certains qui sont tombés si bas,
Parlant sur le côté, mais parlant de l'intérieur,
Dans les jours où nevesele t'a débarqué,
Blue angel, angel, angel.
Je serais d'accord à nouveau, dans la vie de l'exilé,
Pour être son médium quand il prend le programme,
Je le ferais encore, si j'étais elle,
Pour faire ce qui est Emmylou Marlene.
Parlant sur le côté, ne mérite même pas un verset,
Comme Jannings et Dietrich nous avons passé beaucoup de jours,
Parlant sur le côté, dans ce matin noćbez,
Dans les jours où nevesele t'a débarqué,
Blue angel, angel, angel.
Einen Mann, dem das Herze nuit à Lieb ' erglüht,
Einen Mann, dem das Feuer aus den Augen sprüht !